Une visite à Roosevelt Island

Pour une balade agréable en dehors de Manhattan mais à proximité, rendez-vous sur Roosevelt Island.

Cette île se situe dans l’East River entre Manhattan et le Queens. D’une toute petite superficie elle mesure 3 km de long par 250 m de large. Sa population est toutefois de 10 000 personnes. Elle compte un hôpital au nord et plusieurs logements ainsi qu'un campus universitaire affilié à Cornell juste au sud du téléphérique.

La meilleure façon de s’y rendre est de prendre le Roosevelt Island téléphérique depuis l’intersection de la 2e Avenue et de la 59e rue. Il vous en coûtera le prix d’un ticket de métro pour monter dans le téléphérique. Depuis ce dernier vous aurez une vue splendide sur Midtown, l’Upper Est Side, le siège de l’ONU et sur le Queensboro Bridge.

Si vous avez vu les films de Spider Man, vous reconnaîtrez ce téléphérique.

Une fois sur l’île vous pouvez monter à bord d’un autobus dont le terminal est tout juste à la sortie du téléphérique. Il vous fera faire le tour de l’île et ce gratuitement et sans vous épuiser.

Par contre mon coup de cœur sur cette île, est le parc situé à son extrême pointe sud, Franklin D. Roosevelt Four Freedoms Park, je crois que c’est l’endroit le plus paisible et désert que j’ai vu à New York depuis toutes mes visites. Sur le chemin pour s’y rendre à pieds, on a croisé plusieurs familles d’outardes et d’écureuils. Dans ce parc se trouve un monument sur lequel sont énumérées les quatre libertés auxquelles tout le monde devrait avoir droit selon Roosevelt tel qu'il l'a mentionné lors de son discours sur l'état de l'union qu'il a prononcé le 6 janvier 1941 alors que l'Allemagne Nazie contrlait une partie de l'Europe. Son message de 1941 est encore tout à fait d'actualité aujourd'hui avec tout ce qui se déroule sur la planète. Selon Roosevelt les êtres humains devraient pouvoir jouir partout dans le monde des 4 libertés suivantes: la liberté d'expression; la liberté de religion; la liberté de vivre à l'abri du besoin et la liberté de vivre à l'abri de la peur.

Ne manquez pas non plus les ruines du Smallpox Hospital, dans laquelle étaient soignés autrefois les gens atteints de variole. Elle est fermée depuis 1950.

Pour bien mettre cette visite à votre horaire, mettez-la soit à la sortie de Central Park au coin 5e Avenue et 59e rue et marchez vers l’est jusqu’à la 2e Avenue, vous serez au pied du téléphérique. Ou bien vous pouvez marcher sur la 42e rue jusqu’à la 1ère Avenue, remonter celle-ci vers le nord, vous passerez devant l’ONU et puis à la 59e rue revenez vers l’ouest jusqu’à la 2e Avenue pour prendre le téléphérique.

Pour le retour si vous voulez revenir plus près du centre-ville, prenez le métro sur Roosevelt Island directement. La ligne F pourra vous débarquer entre autres au Rockefeller Center. Et vérifiez après votre premier passage de la Metrocard dans cette station de métro, un glissement de carte donne droit à plusieurs passagers de passer le tourniquet.

  • b-facebook
  • Instagram Social Icon