• b-facebook
  • Instagram Social Icon

Des bijoux d’architecture

November 12, 2017

 

Les différentes églises de New York forment de véritables bijoux en terme de détails d’architecture. N’hésitez pas à pousser les portes des églises à New York, la plupart sont ouvertes au public et cela sans frais obligatoire contrairement à bien d’autres villes.

 

 

Il y a un nombre considérable d’églises à travers la ville, je ne les ai évidemment pas toutes visitées mais en voici quelques unes qui méritent d’être vues.

 

D’abord la St-Paul-Chapell, downtown tout près du mémorial du 11 septembre. C’est la plus vieille église de New York qui est encore existante. C’est dans cette église que George Washington est venu se recueillir juste après son investiture au Federal Hall.

 

Sa proximité avec le World Trade Center l’a transformé en lieu de repos et de ravitaillement pour tous les pompiers qui ont fouillé les décombres du 11 septembre. Il est d’ailleurs très surprenant que la chapelle n’ai eu que des dommages mineurs suite à l’effondrement des tours jumelles alors que tous les édifices alentour ont eu de nombreux dommages. Jusqu’à l’ouverture du musée du 11 septembre de nombreux objets en mémoire du 11 septembre se retrouvaient à l’intérieur de la chapelle mais ils ont été déplacés pour la plupart à l’intérieur du musée.

 

 

 

 

Rendez-vous derrière la chapelle pour voir la cloche de l'espoir, Bell of Hope, cadeau de la ville de Londres fait à la ville de New York suite aux attentats du 11 septembre.

 

 

 

 

A quelques rues de là se trouve Trinity Church, sur Broadway au bout de Wall Street. La première Trinity Church a été détruite par un incendie, et la deuxième s’est effondrée sous le poids de la neige. Portez une attention particulière aux détails que l’on trouve sur les portes de cette église.

 

 

Ensuite si on se dirige plus au nord sur la 5e avenue on retrouve bien-sûr la cathédrale St-Patrick, l’une des plus célèbres églises de la ville.

 

Quelques blocs plus au nord se trouve l’église St-Thomas, moins connu mais regorgeant aussi de détails architecturaux.

 

 

 

Et puis, la plus immense St-John-the-divine dans le quartier Harlem. Sa construction est même inachevée faute de fond mais elle demeure tout de même majestueuse.

 

 

Please reload

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Please reload