Sur les traces de John Lennon à New York

C’est pour échapper à sa vie sous les projecteurs et l’observation constante de la presse britannique que le chanteur John Lennon a choisi de venir vivre à New York en 1971.

En compagnie de sa femme Yoko Ono, ils s’installèrent d’abord à l’hôtel St-Regis sur la 55e rue à l’angle de la 5e avenue.

Par la suite ils emménagèrent dans un appartement au 105 Bank Street dans Greenwich Village. Ils y restèrent quelques temps jusqu’au jour où ils furent cambriolés.

En 1973, le couple décida alors de déménager au Dakota Building sur la 72e rue en bordure de Central Park West. Ce fut la dernière résidence de Lennon puisqu’il y fut assassiné le 8 décembre 1980 alors qu’il descendait d’un taxi juste devant le Dakota Building.

Yoko Ono y habite toujours aujourd’hui, selon elle le fantôme de John est toujours dans leur appartement et s’assoit parfois devant son piano blanc.

C’est pour rendre hommage à John Lennon que Yoko Ono a travaillé avec l'architecte paysagiste Bruce Kelly et Central Park Conservancy pour l’aménagement d’une section de Central Park. Ils ont nommé cette section Strawberry Field car c’était l’une des chansons favorites de John Lennon.

Une mosaïque créée par des artisans italiens et offert en cadeau par la ville de Naples trône au milieu de Strawberry Field et porte comme titre Imagine, titre d’une autre chanson de Lennon. Le mémorial est entouré d’ormes matures et de bancs. En saison estivale des fleurs embellissent le site.

Strawberry Field a été officiellement inauguré le 9 octobre 1985, qui aurait été le 45e anniversaire de naissance de Lennon.

  • b-facebook
  • Instagram Social Icon